Volleyball au camping près de Joliette
Le calme au camping
Le Camping Plage Bernard vu des airs à 45 minutes de Montréal
La piscine du Camping Plage Bernard

Historique du Camping Bernard

Depuis fort longtemps, plus d’un siècle, le site actuel du Camping Bernard était un endroit connu.  En fait dans ces années et même avant, les gens connaissaient l’endroit pour y traverser la rivière à dos de cheval pour se rendre au village de Sainte-Mélanie.  Ce n’est pas tout à fait au camping qu’ils passaient mais bien sur le terrain adjacent où se situent maintenant les sentiers de VTT qui font le bonheur de beaucoup de nos campeurs.Camping Bernard Entree 1965

En effet, comme plusieurs de nos campeurs savent, la rivière est peu profonde vis-à-vis de ce terrain et le fond de la rivière est en pierre de galet.  Donc, en été, les gens pouvaient passer à cet endroit pour traverser et on peut très bien voir encore à ce jour la pente douce vers la rivière qui constituait le chemin autrefois.  D’ailleurs, ce terrain était habité et certains anciens campeurs se souviennent qu’il y avait une maison à cet endroit et une grange.  Un cultivateur y demeurait à cette époque.

M. Bernard Perreault, le cultivateur à qui appartenait le lot sur lequel est maintenant situé notre beau camping, cultivait des pommes de terre sur le futur camping.  M. Perreault devait, lui aussi, passer par le terrain voisin pour accéder à ses terres, le chemin actuel du camping (la rue Bernard) n’existait pas à cette époque.

C’est vers le milieu des années 50 que M. Perreault, voyant de plus en plus de gens venir se prélasser sur la plage naturelle qui bordait ses champs dans la rivière l’Assomption, eu l’idée de commencer à offrir certains services aux « pique-niqueurs ».  Ces gens arrivaient par la Pointe-à-Neuf-Pas (voir l’image satellite ci-bas) en provenance de la plage de la Feuillée, beaucoup plus connue et accessible à cette époque.  La plage de la Feuillée étant très fréquentée, certaines personnes eurent l’idée de traverser la rivière à la nage, escalader la pente de la Pointe-à-Neuf-Pas et traverser de nouveau la rivière pour atteindre la plage de l’autre côté que l’on surnommait « la plage à Bernard ».  En effet, les gens savaient que la plage était à côté des terres à M. Bernard Perreault et que celui-ci les laissaient en profiter en toute tranquillité puisque l’endroit était moins connu et accessible.
 

Puis, certaines personnes eurent l’idée de commencer à y camper les week-ends sur le haut de la plage, où se situent aujourd’hui les rues C et D.  M. Perreault, voyant que cette activité était de plus en plus populaire et qu’il devait commencer à fournir des services d’eau, de toilettes et d’entretien, eu à ce moment l’idée de fonder ce qui allait devenir le Camping Bernard.  Camping Bernard 1973 Barriere
C’est au début des années 60 que le Camping Bernard fut fondé, un des premiers campings de la Rive-Nord de Montréal, l’activité étant plus marginale à l’époque.  La popularité sans cesse grandissante pour les vacanciers obligea M. Perreault à aménager un accès plus facile au site et c’est vers 1965 qu’il entreprit de construire le chemin d’accès qui devenu par la suite la rue Bernard, rue par laquelle tous nos campeurs arrivent maintenant et qui passe à travers les terres agricoles de la famille Perreault.
Camping Bernard Vieille Barriere









Camping Bernard 1973 Toilettes CentreAu départ, M. Perreault a aménagé 4 rues pour les campeurs, les rues 100, A, B, C et D.  Ces rues existent encore à ce jour.  Puis, il aménagea un bloc sanitaire central avec douches et toilettes, celui-ci était situé au terrain 106, les plus anciens campeurs s’en souviendront.  Il fut démantelé vers 2005 étant donné le piètre état dans lequel il se trouvait.  On peut d’ailleurs encore voir les vestiges puisque qu’une partie existe encore aujourd’hui, étant devenu une petite salle pour les services électriques.

Au même moment, une première guérite fut construite (voir photo), un restaurant et une petite toilette qui était située plus près de la plage (voir photo).  La guérite fut remplacée vers 1993, la petite toilette n’existe plus depuis très longtemps et le restaurant est rapidement par la suite devenu le chalet familial des propriétaires de l’époque, les Perreault.  À ce moment, vers 1967, M. Perreault bâtit un autre restaurant.  Celui-ci existe encore à ce jour, ayant subit de multiples agrandissements et une rénovation majeure en 2012.  Ce bâtiment date tout de même de 1967!Camping Bernard 1973 Restaurant


Camping Bernard - Aerienne 1970 Couleur


L’intérêt toujours grandissant pour son camping, M. Perreault dû procéder à des études afin d’étendre les services et d’agrandir les infrastructures.  C’est vers 1972, en prévision des olympiques de Montréal en 1976, qui devaient apporter un grand flot de touristes, que M. Perreault vit très grand et fit dessiner des plans de développement pour près de 800 terrains.  Oui, vous avez bien lu, 800 terrains et plus!

Camping Bernard 1973 Salle CommunautaireIl lança les travaux vers 1973 et 1974 pour créer les rues 200 et une partie des rues 300 et 400.  C’est à ce moment que la salle communautaire adjacente au restaurant fut érigée ainsi que le parc pour enfants, le bloc sanitaire principal et la buanderie (à côté des piscines).  D’ailleurs, c’est aussi à cette époque que la première version des piscines actuelles ont été installées.  Camping Bernard 1973 PiscinesCamping Bernard Piscines 1985






Plusieurs campeurs se souviennent que ces piscines, de forme rectangulaire, ont été complètement refaites en 2004, la piscine la plus profonde ayant été refaite en début d’été et les deux autres ayant été refaites à la fin de l’été 2004. 

C’est aussi à cette époque (vers 1970) que s’installèrent les premières familles pour l’été au complet apportant au Camping Bernard les premiers saisonniers.  Parmi ces familles, plusieurs ont été longtemps des campeurs saisonniers du Camping Bernard dont une des plus connue, dont encore plusieurs campent toujours chez-nous, est sans contredit la famille Noël.  À l’époque de leur arrivée, ils s’étaient installés au bout des rues 400 et 500 et y demeurent toujours.  Il faut dire que ceux-ci étaient presque tout seuls à cet endroit!   Si le compte est bon, on peu donc dire que cette famille de campeurs fréquente notre établissement, en tant que saisonniers, depuis plus de 40 ans.  Ils fréquentaient le camping comme voyageurs déjà auparavant, donc plus de 45 ans!  Les Noël sont, sans doute parmi les plus anciens « saisonniers » du Québec!Camping Bernard Equipe Balle 1980

Les années passèrent et la manne que les olympiques devait apporter n’eut pas beaucoup d’effets à Sainte-Mélanie.  L’activité du camping étant en croissance dans les années 70, plusieurs campings ouvrirent leurs portes, certains plus près des bassins de population.  Ainsi, l’affluence au Camping Bernard n’était pas ce qui avait été prévue.  M. Perreault et sa famille se sont retrouvés avec deux commerces importants dont la période de pointe était la même, c’est-à-dire l’été.  D’un côté, la ferme familiale demandait beaucoup de temps et d’investissements et de l’autre, le camping qui exigeait la même chose pour se développer.  Devant la difficulté sans cesser grandissante de devoir opérer les deux commerces, M. Perreault décida de se départir du camping qu’il avait fondé.

C’est en 1980 que M. Michel Roy eut vent que le Camping Bernard était à vendre.  M. Roy recherchait une occasion d’affaires dans la région, étant un homme d’affaires et comptable de Joliette.  En quelques visites du site et au bout de quelques pourparlers, un accord est intervenu entre MM. Roy et Perreault en avril 1980.  C’est à ce moment que M. Michel Roy devient propriétaire du Camping Bernard.
CampingBernard pamphlet 80 1
M. Roy et ses frères Gilles et Mario et son beau-frère, le réputé « Buster » sautèrent dans l’aventure avec toute l’énergie nécessaire afin de procéder au développement de la clientèle.  À cette époque, on ne comptait qu’une trentaine de saisonniers et le camping était à un état plutôt dégagé, les arbres étant petits et les clients saisonniers peu nombreux.  Imaginez, les nouveaux propriétaires pouvaient tondre les pelouses avec un tracteur de ferme en partant de la plage et en remontant à travers les terrains jusqu’à la rue 600 aller-retour !!!  Une mission qui serait maintenant impossible!!

Dès la première saison, il y eut davantage d’activités et certains d’entre vous se souviendront des fameux clubs de caravaning et des événements de « van-in » qui se sont tenus au camping.  Impressionnant, plus de 100 campeurs débarquaient en même temps pour venir passer un week-end!  Inutile de décrire l’ambiance de fête qui régnait lors de ces événements!

Mais au fil des saisons, les Roy ont sans cesser ajouté des activités et des jeux, des soirées et de l’animation, de sorte que la clientèle de saisonniers continua de croître rapidement.  C’est aussi au début des années 80 que Michel Roy vit le potentiel que représentait la vieille grange sur la rue 600.  À ce moment-là, la grange servait encore à entreposer de la machinerie agricole.  M. Roy entreprit d’aménager l’endroit pour en faire une salle de bingo!  D’ailleurs, certains campeurs plus âgés se souviendront que les premiers bingos avaient lieu le samedi après-midi et que la grange était encore sur la terre battue!  Le boulier était un simple boulier à manivelle!  Les temps ont bien changé!  M. Roy, peu de temps après avoir aménagé l’endroit, entreprit d’y faire un plancher de ciment.  C’est vers la fin des années 80 que la grange fut agrandie pour en faire la version à peu près comme celle que vous connaissez maintenant.  Il faut dire que le bingo est maintenant devenu une activité incontournable et très appréciée de la clientèle!  Camping Bernard 1973 Grange
La grange fut également, peu à peu, le théâtre d’autres activités.  Certains se souviendront qu’à cette époque, il y eut même des messes célébrées à chaque dimanche matin!  Oui oui, vous avez bien lu, un curé venait donner sa bénédiction à nos campeurs à tous les dimanches!  C’est sûrement pour cette raison que le Camping Bernard est demeuré depuis ce temps-là sous une bonne étoile!

Au chapitre des activités, les propriétaires ont toujours appuyé les initiatives pour créer de l’ambiance allant même jusqu’à organiser eux-mêmes certaines activités. 

C’est vers 1985 que se forma la première édition du Comité de Loisirs telle qu’on la connait aujourd’hui.  À l’époque, c’était surtout des tournois de billard, de balle molle, de volley-ball, de ballon-poire, etc.  Il y avait des rallyes, des soirées (évidemment!) et des olympiades.  Beaucoup de plaisir et d’ambiance pour tous, comme c’est encore vrai à toutes les saisons!  Le Camping Bernard est reconnaissant d’avoir toujours pu compter sur le bon cœur de ses campeurs qui ont, tour à tour, accepté de s’impliquer bénévolement afin d’animer l’été de des campeurs.


Camping Bernard z Aerien 1D’années en année, la clientèle s’est succédée et s’est installée, de sorte que le nombre de saisonniers est passé d’une trentaine en 1980 à plus de 300 à ce jour!!!  La recette de ce succès est toujours à peu près la même : le plaisir en tout respect du voisinage.  Bien que les fils de Michel Roy, Jean-François, Fabrice et Jonathan aient repris le flambeau en 2009, la philosophie demeure la même : nous voulons que nos campeurs se sentent chez-eux et profitent de leurs vacances estivales en toute quiétude!

En fin de l'an 2015, le camping retrouve son nom d'origine: le Camping à la Plage Bernard!  Et l'histoire continue à ce jour!


Merci à toute notre belle clientèle fidèle depuis 1980!

Pour voir toutes les photos de l'historique récoltées jusqu'à présent, cliquez ici !

Vous avez des photos d'époque ?  Faites les ajouter à la galerie Historique du Camping Bernard en les envoyant par courriel Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou via Facebook.